HISTORIQUE

 

 

La Table de concertation en sécurité alimentaire Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (TCSAGÎM) voit le jour le 28 janvier 1999. Elle regroupe des organismes communautaires autonomes oeuvrant en sécurité alimentaire.
C'est en juin 2001 qu'un premier pas est fait par le gouvernement du parti Québécois à l'époque, pour soutenir leurs actions. Il annonçait alors l'octroi d'une somme de 10M$ pour la mise en oeuvre d'un Programme de sécurité alimentaire. Celui-ci visait à soutenir des interventions telles la mise sur pied de cuisines collectives, le développement de jardins collectifs ou d'autres projets du même type. Ce 10M$ se traduisait par un montant de $64 598 pour la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.
À cette époque, les activités de dépannage alimentaire ne cadraient pas dans le Programme de sécurité alimentaire. Les organismes membres de la Table qui offraient ce service ont fait valoir leurs arguments auprès de l'Agence de la Santé et des Services Sociaux GÎM (ASSSGÎM) qui a finalement reconnu, à l'automne 2003, que tout le volet du dépannage alimentaire représentait une composante qui contribuait de façon significative à la démarche de prise en charge des personnes.

À l'automne 2004, c'est sous le thème Du pain sur la Table que la TCSAGÎM tenait son premier colloque régional sur la sécurité alimentaire. Les différents représentants du milieu communautaire, de Tables pauvreté, des Centres locaux d'Emploi, de l'éducation, de la santé, des communautés religieuses et du secteur agricole ont lancé plusieurs pistes d'actions. Celles-ci impliquaient, entre autre, un meilleur soutien financier aux organismes en sécurité alimentaire ainsi qu'aux activités de concertation de la Table.

En novembre 2005, la TCSAGÎM procédait au lancement de la recherche intitulée L'insécurité alimentaire ça ne se compte pas…Pourtant ça compte! Celle-ci a permis d'évaluer d'une part les effets de l'ensemble des pratiques alternatives en sécurité alimentaire des organismes de la TCSAGÎM et d'autre part, de jeter un regard profond sur les diverses réalités vécues par les personnes exclues dans une région rurale. Elle a établi des liens très clairs entre l'insécurité alimentaire et les problèmes de santé mentale et physique.

C'est le 1 juin 2006 que la Table de concertation en sécurité alimentaire Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine reçoit ses lettres patentes du Registraire des entreprises en vertu de la Loi sur les compagnies.

En novembre 2007, une deuxième recherche intitulée Le quotidien de la pauvreté et l'expérience de l'insécurité alimentaire en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine est réalisée, à l'instigation de la TCSAGÎM, par la Direction de santé publique GÎM dans le cadre du Programme de subventions en santé publique.

Le 17 novembre 2007, la TCSAGÎM est formellement reconnue par l'ASSSGÎM à titre d'organisme communautaire oeuvrant dans le champ de la Santé et des Services Sociaux. La corporation est rattachée administrativement au dossier de la sécurité alimentaire sous la responsabilité de la Direction de la santé publique GÎM.

lA TCSAGÎM EST MEMBRE...

AU RÉGIONAL
Regroupement des Organismes Communautaires Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

PRINCIPAL BAILLEUR DE FONDS:

Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie

Pour nous joindre:
TCSAGIM
50, 1ere rue Ouest
Sainte-Anne-des-Monts (Québec)   
G4V 2G5               
 
 

Tel.: 418-763-7707

Téléc.: 418-763-7767

tcsagim@hotmail.com